Lifestyle et Loisirs

Pourquoi et comment publier ses écrits ?

publier un roman

Simple hobby ou grande passion, vous vous essayez à l’art difficile de l’écriture ? Et si, juste pour essayer, vous vous renseigniez pour vous faire publier ? Après tout, le seul risque existant est que l’on refuse votre manuscrit, mais si ce n’est pas votre gagne-pain, ce n’est pas si grave ! Et si jamais vous êtes publié, quelle expérience ! Voici quelques conseil à suivre si vous êtes tenté par cette démarche.

Retravaillez votre manuscrit

Tout d’abord, une règle évidente : n’envoyez jamais un travail dont vous seriez vous-même peu satisfait. Il faut arriver à se relire avec objectivité et à y rapporter toutes les retouches nécessaires. N’hésitez pas non plus à le faire lire par quelques personnes en qui vous avez confiance, car elles pourront vous fournir des remarques précieuses pour améliorer votre texte. Enfin, pourquoi ne pas vous faire corriger par quelqu’un dont c’est le métier, ou tout au moins par un proche possédant une excellent maîtrise de la langue française ? Quoi qu’il en soit, il y a trois règles d’or à adopter avant d’envoyer un manuscrit : Présenter un texte rédigé dans une Police lisible. Numéroter toutes les pages, c’est absolument obligatoire. Penser à accompagner votre texte d’une courte lettre résumant les grandes lignes de l’histoire.

Sachez cibler les maisons d’édition

Toutes les maisons, en effet, ne publient pas le même genre de textes. Ainsi, pour éviter d’innombrables envois et copies qui se révèleront couteux, repérez les maisons d’édition susceptibles de publier le genre auquel appartient votre manuscrit. Vous pourrez trouver toutes ces informations sur Internet, notamment sur le site www.portaildulivre.com, qui vous permettra d’avoir de nombreuses informations sur les éditeurs.

Prenez quelques précautions

On ne sait jamais, ce manuscrit pourrait après tout vous ouvrir les portes de la gloire. Mais il vous faut penser à protéger celui-ci, car il est votre propriété intellectuelle. La solution la moins chère, mais pas forcément la plus sûre, consiste à vous envoyer à vous-même un exemplaire, par le biais d’un recommandé avec accusé de réception, et de conserver le tout sans l’ouvrir. Si vous préférez opter pour une solution plus sûre, il existe des sociétés de protection des œuvres, qui vous feront payer environ 45€ pour le dépôt de votre manuscrit.

Faites-vous plaisir avant tout

Qu’une maison d’édition accepte de vous publier ou pas, cela ne doit rien changer au plaisir que vous prenez à écrire. Après tout, c’est un hobby, qui doit rester une source de plaisir et non devenir un souci. De plus, vous pouvez toujours faire éditer quelques exemplaires de votre livre vous-même, via un éditeur. Cela diffère énormément de la formule traditionnelle puisque l’ouvrage ne serait pas disponible en librairie, mais cela vous permettra de posséder un bel ouvrage relié, pour vous et vos amis.

Laisser un commentaire